Une alimentation écologique : jackfruit, tempeh ou lupins comme alternative au filet de bœuf

Burger de tofu, potage de lentilles ou filet de bœuf? Aujourd’hui, la plupart des gens savent probablement que nos habitudes alimentaires ont un impact majeur sur notre empreinte carbone et donc sur le climat. Comme l’empreinte écologique de la viande est particulièrement importante, de plus en plus de personnes souhaitent réduire leur consommation de viande. Et alors? Ne manger que des garnitures? Pas du tout!

Le choix de produits de substitution à la viande et de produits à base végétale sur les menus des restaurants et des supermarchés n’a jamais été aussi grand. Que tu arrêtes la viande pour des raisons éthiques, environnementales ou de santé, il existe aujourd’hui des alternatives pour tous les goûts. Il est temps de faire connaissance avec certains produits d’origine végétale et de jeter un coup d’œil à l’avenir de l’alimentation durable.

Substitut de viande à partir de produits végétaux

Si tu veux ne pas manger de viande, mais faire griller quelque chose de riche en protéines sur le barbecue en plus des légumes, il existe désormais d’innombrables substituts de viande. Les substituts végétaux sont les meilleurs en termes de bilan écologique. Cela s’explique par le fait que les produits d’origine végétale peuvent être consommés directement, alors qu’avec la viande, une étape supplémentaire est nécessaire, car les plantes sont d’abord utilisées pour l’alimentation des animaux. Si on compare un kilo de substitut de viande à base de soja (2,8 kg de gaz à effet de serre) avec un kilo de viande de bœuf (30,5 kg de gaz à effet de serre), on comprend très vite qu’il est logique de ne pas manger de viande pour une alimentation écologique. En plus du tofu, il existe d’innombrables autres aliments à base végétale qui peuvent être préparés de manières très variées et avec lesquels tu peux impressionner tes invité.e.s comme un.e grand.e chef.fe. Nous te présentons quelques produits sains, variés et, surtout, écologiques.

Le tempeh
Si tu connais la cuisine indonésienne, tu connais certainement le tempeh. Le tempeh est un produit de soja traditionnel, fabriqué à partir de graines de soja fermentées. Le tempeh a un goût de noix et peut directement absorber la saveur d’une sauce ou d’un aliment avec lequel il est mélangé. C’est pourquoi le tempeh est idéal pour préparer des brochettes végétariennes pour le prochain barbecue, par exemple. En outre, le produit à base de soja a un effet positif sur le système immunitaire. Et tout cela avec l’effet secondaire positif de minimiser les effets sur le climat.

Le seitan
Le seitan vient également d’Asie et fait depuis longtemps partie de la cuisine japonaise. Le seitan est une farine de blé dans laquelle tout l’amidon est éliminé. Cela lui donne une consistance de viande. En termes de goût, le seitan n’est pas particulièrement surprenant en soi, c’est pourquoi il est fortement recommandé de l’assaisonner lors de la préparation. Il existe également d’innombrables produits à base de seitan mariné dans les supermarchés et les magasins d’alimentation biologique, qui sont idéaux pour remplacer la viande. Bien que le bilan écologique du seitan soit un peu inférieur à celui du tofu, il reste bien meilleur que la viande. Conseil: lors de tes achats, fais attention à la qualité et à l’origine biologique. Bien que le seitan, le tempeh et le tofu soient originaires d’Asie, on trouve désormais aussi de nombreux fabricants en Europe.

Les lupins
Tous ceux et toutes celles qui souhaitent une alimentation non seulement écologique, mais aussi riche en protéines devraient absolument inclure les lupins dans leur régime. Avec une proportion de protéines d’environ 40 %, les graines de lupin font partie des légumineuses riches en protéines et contiennent en plus de nombreux minéraux sains. Les lupins peuvent être utilisés pour les dips, les salades ou comme alternative aux chips, et sont considérés comme le substitut de viande de l’avenir grâce à leurs caractéristiques très durables et faciles à cultiver. Là aussi, il est utile de regarder l’origine des produits, car les lupins sont désormais également cultivés en Europe et en Suisse.

Le jackfruit
Toute personne ayant déjà mangé du jackfruit sait que sa texture est très proche de celle de la viande grâce à ses fibres. Ce produit de substitution à la viande, que l’on trouve principalement dans les supermarchés asiatiques, provient de l’arbre de jackfruit. Le jackfruit est le plus grand fruit d’arbre du monde et peut être utilisé pour préparer des hamburgers sans viande, des currys ou des ragoûts. Comme le seitan, ce produit a également un goût plutôt neutre et doit donc être bien assaisonné lors de sa préparation. Comme le fruit provient des régions tropicales, son empreinte écologique est plus grande par rapport au tofu ou au tempeh, aux lupins et au seitan, mais elle reste bien meilleure que celle de la consommation de viande.

Les pois
Les substituts de viande à base de pois sont une autre possibilité pour un régime sans viande. Comme les lupins, les pois sont riches en protéines ainsi qu’en aminoacides et sont également bons pour la santé en raison de leur grande quantité de fer, de vitamines B et de magnésium. Comme les pois ont un bon mordant, ces produits peuvent faire concurrence à la viande en termes de texture et de fibres. Les produits de Planted, qui sont fabriqués et distribués en Suisse, en sont un bon exemple. Qu’il s’agisse de kebab, de poulet ou de pulled pork: la sélection de produits est large et offre un produit adapté pour chaque occasion.

Un regard vers l’avenir: la viande du laboratoire?

As-tu déjà entendu parler de la viande produite en laboratoire ou de la viande in vitro? Depuis quelques années, les scientifiques font des recherches et des expérimentations pour savoir s’il est possible de cultiver de la viande en laboratoire. Pour cela, on prend des cellules souches des animaux, on les fait croître en cellules musculaires, puis on les nourrit. La science n’en est qu’au début d’un nouveau domaine de recherche. C’est pourquoi il n’est pas encore possible de dire si la viande de laboratoire est vraiment plus écologique que la viande conventionnelle. Ce qui est toutefois clair, c’est qu’il faut beaucoup moins d’espace pour produire de la viande en laboratoire que dans l’élevage et que l’on peut pourtant obtenir une consistance semblable à celle de la viande. Et tout cela sans que les animaux ne doivent souffrir dans le processus de production.

La prochaine fois que tu recevras des ami.e.s ou de la famille pour le dîner, ça vaut la peine d’essayer l’un de ces aliments à base végétale. Tu peux trouver d’innombrables idées de recettes et de marinades sur internet. Il n’y a pas de limites à ta créativité. Non seulement il est amusant d’essayer quelque chose de nouveau dans la cuisine, mais en même temps tu contribues à protéger le climat. Nous espérons que tu auras beaucoup de plaisir dans la cuisine !

Article de Lorena Oberlin.