Menu de Noël écologique à 3 plats

Pendant la période de Noël, nous aimons nous offrir un peu plus de tout, que ce soit des friandises sucrées, des repas de fête ou des cadeaux. C’est pourquoi la période de Noël est souvent une période lourde pour le climat. Pourtant, de petits changements peuvent avoir un impact positif.

Ces dernières années, la prise de conscience du changement climatique et des coûts qu’il entraîne pour les êtres humains et l’environnement s’est accrue. Et de plus en plus de personnes cherchent des moyens pour contribuer à la protection du climat dans leur vie quotidienne.

La protection du climat pendant la période de Noël

Environ 15 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre proviennent de l’élevage (2), dont le responsable principal est la viande, en particulier le bœuf. Ainsi, la production d’un kilo de viande de bœuf cause 44,5 kg d’émissions de gaz à effet de serre supplémentaires par rapport aux légumes-racines ou l’équivalent des émissions d’environ 59 kilos de différentes légumineuses (3).

Quand on pense à la production de viande, l’image qui nous vient à l’esprit est peut-être celle d’une vache mangeant de l’herbe dans une prairie savoureuse. Mais cette image ne correspond que rarement à la réalité. La chaîne d’approvisionnement de la viande commence souvent par la déforestation et une énorme consommation d’eau pour la production des aliments destinés aux animaux d’élevage. A cela s’ajoutent des emballages coûteux et de longues distances de transport jusqu’à ce que la viande se retrouve finalement dans les rayons des supermarchés.

Repenser ses habitudes

La manière dont nous vivons, mangeons et consommons a une grande influence sur le climat et l’environnement. Par nos choix de consommation quotidiens, nous pouvons donc avoir un impact important, pour le meilleur ou pour le pire. Il est donc temps que nous repensions tous nos habitudes alimentaires et de consommation. Pour commencer à adopter une alimentation écologique, nous devons faire attention aux aliments que nous achetons. Car chaque achat est un vote.

Grafik der CO2 Emissionen von Proteinen

Menu de Noël à 3 plats: Délicieux & écologique

Des scientifiques ont calculé qu’une fête de Noël de trois jours peut générer en moyenne jusqu’à 650 kg de CO² par personne, dont jusqu’à environ 26 kg de CO² sont générés par les menus de Noël. Pour que tu puisses fêter cette année de manière durable et délicieuse, nous avons composé pour toi un menu de Noël à trois plats écologique.

Entrée: Soupe de betteraves

4 personnes
CO2 par personne : 556g

Ingrédients
800g de betteraves fraîches
300g de pommes de terre, farineuses
1,5 L de bouillon de légumes
1/2 cuillère à café de cardamome, moulue
2 cuillère à café de raifort râpé
2dl de la crème
4 tiges de menthe fraîche
sel & poivre

Préparation
Préchauffer le four à 200°. Éplucher les betteraves et les pommes de terre, les couper en petits morceaux et les faire cuire au four pendant 20 minutes. Dans une grande casserole, faire bouillir les morceaux de légumes avec le bouillon pendant environ 15 minutes, puis les mixer. Assaisonner avec de la cardamome, du sel et du poivre. Ajouter le raifort et mixer à nouveau. Assaisonner et servir avec de la crème et de la menthe fraîche.

Plat principal : strudel au butternut

4 personnes
CO2 par personne : 390g

Ingrédients

STRUDEL
1 pâte brisée
1,5 kg de courge musquée
80 g de topinambour
1 œuf

ÉPINARDS
20 g de beurre végétal
1 petit oignon finement haché
500 g d’épinards frais
2 pincées de noix de muscade
sel & poivre

CHOU ROUGE
40 g de beurre végétal
20 g de sucre, blanc
1 petit oignon, finement haché
3/4 kg de chou rouge, râpé
3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
1 pomme, râpée
1 cuillère à café de graines de cumin
20 g de farine
1 pincée de sel et de poivre

Préparation
Épluchez la courge butternut, faites un petit trou à la base et grattez les graines de courge à l’aide d’une longue cuillère. Posez un papier sulfurisé sur un moule et étalez la pâte. Râpez finement le topinambour et enfoncez-le légèrement dans le côté intérieur de la pâte avant d’enrouler la courge butternut. Badigeonnez le strudel d’eau et faites-le cuire pendant 40 minutes au four à 180° en chaleur en haut et en bas.

ÉPINARDS
Chauffez le beurre dans une poêle et faites dorer les oignons, suivis des épinards. Assaisonnez avec du sel, du poivre et de la noix de muscade.

CHOU ROUGE
Faites fondre le beurre dans une poêle, ajoutez le sucre et faites-le dorer. Ajouter les oignons hachés, suivis du chou rouge, du vinaigre, des bâtonnets de pomme, le cumin, le sucre brun et une pincée de sel. Mélangez bien, couvrez et laissez cuire à la vapeur jusqu’à ce que le chou soit tendre. Saupoudrer le chou de farine et ajouter de l’eau. Assaisonner avec du sel et du poivre.

Dessert : Pommes cuites

4 personnes
CO2 par personne : 191g

Ingrédients
4 pommes Don Bosco
40g de raisins secs
1 trait de rhum
8 noix
10g de beurre
1 cuillère à café de cannelle
1-2 cuillères à soupe de sucre de canne
4 bâtons de cannelle
1 verre de jus d’orange

Préparation
Faire macérer les raisins secs avec le rhum pendant quelques heures. Préchauffer le four à 180°. Laver les pommes, couper le dessus et retirer le trognon. Creuser généreusement la pomme et couper les morceaux de pomme en petits morceaux.

Faire chauffer le beurre dans une poêle et faire griller les noix finement hachées. Saupoudrer de sucre. Mélanger les morceaux de pomme et les raisins secs, assaisonner de cannelle et laisser cuire à feu doux. Remplir uniformément les pommes avec le mélange, poser le dessus et passer un bâton de cannelle au milieu. Arroser les pommes de jus d’orange jusqu’à ce qu’elles soient un peu trempées. Faire cuire pendant environ 40 minutes. Servir avec du sucre en poudre. Option: avec de la glace à la vanille ou de la crème.

 

Et quel est ton conseil personnel pour un Noël écologique ?

Article de Alessandra Willingsdorfer